Syndicat scolaire de regroupement pedagogique

Le Syndicat scolaire de regroupement pédagogique

Les délégués des communes

  • Fleurey-les-Lavoncourt : Bertrand MOUGIN et Yoann MENNETRIER
  • Francourt : Emmanuel BRUSSEY et Aurélie MONNOT
  • Lavoncourt : Jean-Paul CARTERET (Vice-Président) et Valérie PEGUESSE
  • Mont-Saint-Léger : Jean HUMBERT  et Dominique LAMIDIEU
  • Renaucourt : Roland JACQUIN et Alain NICOT
  • Theuley : Sébastien BERLIN (Vice-Président) et Michel BLONDEAU
  • Tincey et Pontrebeau : Jonathan RIONDEL et Cyril CHAMPONNOIS
  • Vauconcourt-Nervezain : Dimitri DOUSSOT (Président)
  • Villers-Vaudey : Francis ROCH et Gérôme MARTIN

Historique

Le syndicat scolaire a été créé en 1975

Le regroupement pédagogique a été constitué la même année et une école à 4 classes construite à Lavoncourt. Elle compte à ce jour 5 classes et 125 élèves.

En 2005, l’école a été rénovée et agrandie pour constituer un pôle éducatif avec école, accueil périscolaire, restauration scolaire…

– Le pôle éducatif scolarise actuellement les enfants de 10 communes : les neuf adhérentes et celle de Grandecourt.

– Le même bâtiment abrite une ludothèque qui accueille chaque mardi et vendredi, de 8 h 30 à 12 h, les enfants âgés de 0 à 3 ans accompagnés de leurs parents ou assistantes maternelles.

Présentation de la commune

mairie
Bourg pôle s’il en est, Lavoncourt, commune de 333 habitants pour une superficie de 5,6 km2, se situe au coeur d’un bassin de vie au nord-ouest de la région Franche-Comté.

Identifiée et reconnue pour ses nombreux services complémentaires (santé, commerces, artisans…), elle l’est aussi pour la vitalité de ses associations.

La commune est traversée par la Gourgeonne, rivière prenant sa source sur la commune de Gourgeon en Haute-Saône également et affluent de la Saône à Recologne-les-Ray.

Le village est situé à 37 km de Vesoul, à 27 Km de Gray, à 58 Km (dont 54 Km sur voies rapides) de Besançon (capitale Régionale de la Franche Comté), à 75 Km de Dijon (capitale Régionale de la Bourgogne).

Economie de Lavoncourt :

Journal du net

Infos locales sur proxit :
Vos informations locales

entree-de-la-mairie-accessible-aux-personnes-handicapees bureau-des-adjoints bureau-du-maire entree-de-la-mairie entree-de-la-mairie salle-de-reunion-du-conseil-municipal salle-polyvalente

Le conseil municipal et les délégués dans les Syndicats et la Communauté de Communes

Le conseil municipal

Jean-Paul CARTERET (Maire)

Bernadette CAVATZ (Adjoint chargée de l’Etat civil et de l’action sociale).

Bernard GOUX (Adjoint en charge du lagunage, de la forêt, des employés communaux).

Patrice DEFFEUILLE (Adjoint chargé du patrimoine immobilier).

Bruno BOTUHA

Denis CHEVALIER

David CLERC

Loriane MARCHAND

Alexandra MOISEAUX

Valérie PEGUESSE

Jeannine RELANGE

conseil-municipal
De gauche à droite :

Assises : Alexandra Moiseaux, Loriane Marchand, Bernadette Cavatz, Valérie
Péguesse, Jeannine Relange

Debouts : Patrice Deffeuille, Denis Chevalier, Jean-Paul Carteret,David
Clerc, Bernard Goux, Bruno Botuha.

Forte participation au vote dès le premier tour : 84,77% des inscrits ont
voté !

256 inscrits – 217 votants – 201 sufrages exprimés.

Tous les candidats sont élus avec chacun plus de 76% des sufrages.

Délégués de la commune dans les différents EPCI

Syndicat scolaire Lavoncourt :

Titulaire : Jean-Paul CARTERET , Valérie PEGUESSE

Suppléant : Loriane MARCHAND

Syndicat de la Source de Saint Quentin :

Titulaire : Denis CHEVALIER, Bernard GOUX

Suppléant : Jeannine RELANGE

Syndicat du collège Dampierre sur Salon :

Titulaire : Valérie PEGUESSE, Loriane MARCHAND

Suppléant : Bruno BOTUHA

SIVOM du val Fleuri :

Titulaire : Jean-Paul CARTERET, Bernadette CAVATZ

Suppléant : Alexandra MOISEAUX

Syndicat de la Gourgeonne :

Titulaire : David CLERC, Patrice DEFFEUILLE

Suppléant : Denis CHEVALIER

Syndicat Départementale d’Electricité :

Titulaire : Bruno BOTUHA

Suppléant : Bernard GOUX

Communauté des 4 Rivières :

Titulaire : Jean-Paul CARTERET

Suppléant : Bruno BOTUHA

http://cc4r.eu/

Comptes rendus du conseil municipal 2018

22 janvier 2018

18 septembre2018

Lundi 29 Octobre 2018

Comptes rendus du conseil municipal 2017

30-janvier-2017
lundi-6-mars-2017
3-avril-2017
cm-15-05-17
6-juin-2017
10-juillet-2017
7-aout-2017
lundi-4-decembre-2017

Comptes rendus du conseil municipal 2016

lundi-18-janvier-2016
lundi-22-fevrier
lundi-11-avril-2016
lundi-23-mai-2016
lundi-10-octobre
lundi-14-novembre
jeudi-15-decembre

Comptes rendus du conseil municipal 2015

lundi-9-fevrier-2015
cm-10-04-15
mardi-19-mai-2015
mardi-30-juin
jeudi-16-juillet
septembre-2015
cm-octobre-2015
lundi-23-novembre

Comptes rendus du conseil municipal 2014

jeudi-9-janvier
jeudi-6-mars-2014
vendredi-28-mars
jeudi-3-avril
lundi-5-mai
16-et-20-juin
lundi-22-septembre
jeudi-30-octobre
lundi-1-decembre

Comptes rendus du conseil municipal 2013

jeudi-17-janvier
jeudi-7-mars
jeudi-4-avril
jeudi-16-mai
jeudi-13-juin
jeudi-10-juillet
mardi-20-aout
jeudi-12-sept
jeudi-17-octobre
jeudi-21-novembre

 

Comptes rendus du conseil municipal 2012

lundi-23-janvier
mardi-22-fevrier
lundi-26-mars
lundi-23-avril
lundi-4-juin
mercredi-4-juillet
mercredi-22-aout
jeudi-27-septembre
lundi-29-octobre
jeudi-29-novembre

Centre Intercommunal d’Action Sociale

Le Centre Intercommunal d’Action Sociale du Val Fleuri

LES MEMBRES DU CIAS

Jean-Paul CARTERET (Président)

Marie-Paule MERCIER

Thierry BAUGEY

Bernadette CAVATZ (Vice-Présidente)

Pilar JACQUET

Frédéric BESANCON

Christine HARRAND

Marie – Claire GAXATTE

Françoise RIONDEL

Marilyne FURTIN

Denise COLAS (Vice-Présidente)

Florent COLINET

Evelyne JOLY

Christelle GINET

Valérie PERRAUT

Annick SAULAIS

Daniel KUHN

Valérie PEGUESSE

LE FONCTIONNEMENT

Le CIAS regroupe les mêmes communes que le SIVOM du Val Fleuri : Fleurey-les-Lavoncourt, Lavoncourt, Ray-sur Saône, Recologne-les-Ray, Renaucourt, Theuley, Tincey-et-Pontrebeau, Villers Vaudey, Volon.

Il exerce les compétences de tout CCAS à l’échelle des 9 communes et notamment l’action sociale auprès des familles, organise un repas annuel pour les aînés de plus de 6O ans

Mais l’action principale du CIAS du Val Fleuri est la gestion d’un foyer-logement (23 places d’accueil) et, depuis peu, d’un relais de services publics (RSP) abritant un point visio-services, un cabinet de masseurs-kinésithérapeuthes, un centre d’optique (ouvert tous les vendredis), les permanences ELIAD, assistante sociale, mission locale , une salle polyvalente, la bibliothèque intercommunale.

Le CIAS du Val Fleuri adhère à l’Union Nationale des CCAS/CIAS qui a inscrit sur son site “banque d’expérience” le pôle de LAVONCOURT.

Le CIAS du Val Fleuri adhère à l’Union Nationale des CCAS / CIAS – (UNCCAS) –

Le maire, Jean-Paul CARTERET, est administrateur de l’UNCCAS présidé par Patrick KANNER, président du Conseil Général du Nord.

https://www.unccas.org/construction-d-un-pole-gerontologique-social-medical-paramedical-intergenerationnel#.Wl8HsajiaM8

 

Le CIAS – Historique

Dans la perspective de regrouper les initiatives d’action sociale dans le secteur, les communes de Fleurey-lès-Lavoncourt, Lavoncourt, Recologne-lès-Ray, Renaucourt, Villers-Vaudey et Volon ont volontairement dissout leur C.C.A.S. (Centre Communal d’Action Sociale) en 1996 pour créer ensemble le Syndicat Intercommunal du Val Fleuri – SIVOM – (en charge des investissements) et le Centre Intercommunal d’Action Sociale du Val Fleuri – CIAS – (en charge du fonctionnement). Les communes de Theuley et de Tincey ont rejoint la collectivité intercommunale en 2005. Deux délégués élus de chaque commune membre siègent au SIVOM. 18 représentants des communes (élus ou désignés) siègent au CIAS.

La dissolution du CCAS de Lavoncourt a entraîné – de fait – le transfert du foyer-logement au SIVOM et au CIAS du Val Fleuri.

Depuis sa création, le foyer-logement, ce sont 23 pensionnaires installés dans 16 chambres (3 chambres doubles et 13 chambres individuelles) et 2 studios et une douzaine de salariées.

Restauration scolaire

Dans le cadre de l’action sociale mais aussi de la mutualisation des coûts d’investissement, le conseil d’administration a décidé en 1999 d’organiser la restauration scolaire au foyer logement ; « la même cuisine pour tous ! ». Un service rendu aux familles dont les parents travaillent ou ont besoin, occasionnellement, de s’absenter.

Ces rencontres, enfants, personnel, pensionnaires ont conduit à des activités intergénérationnelles, appréciées de tous avec l’école, avec l’accueil de loisirs.

Le CIAS et ses partenariats

Le CIAS ne peut pas faire tout, tout seul ! Aussi des partenariats ont-ils été établis et des conventions signées :

Avec ELIAD (anciennement FASSAD) :

Pour des actions de prévention auprès des aînés ruraux (équilibre, sécurité routière…) mais aussi pour le portage de repas chauds à domicile : les repas sont préparés par le personnel du foyer-logement (même menu que les pensionnaires et les enfants) vendus à ELIAD et livrés par son personnel au domicile des personnes âgées (jusqu’à 25 kilomètres). Afin de répondre à une demande importante, signe d’un réel besoin local, ELIAD a dû mettre en place deux tournées simultanées (plus de 7000 repas livrés en 2011 !)

Il s’agit d’un véritable soutien au commerce local puisque la quasi-totalité des fournitures est achetée sur place.

Les plateaux livrés par ELIAD fabriqués au foyer :

imgp0620 imgp0623 imgp0625 imgp0626

Avec Présence Verte Franche Comté:

Pour la télé-assistance à domicile,
le CIAS et Présence Verte prennent en charge chacun 50% de l’appareil ainsi offert aux particuliers intéressés qui ont cependant en charge le coût de fonctionnement.

C’est une véritable sécurité pour les personnes âgées, handicapées ou qui vivent seules.

Au foyer-logement , le même système est mis à disposition de chacun des pensionnaires.

La « vieille poire d’appel » fixée prés du lit a été remplacée par un ustensile à portée d’eux.

Signature de la convention

convention-presence-verte-14-aout-006

Avec la Mutualité Française :

Pour une proximité de services à l’intention des pensionnaires bien sûr mais aussi de tout le secteur. La Mutualité Française a intégré les locaux du Relais de Services Publics, pour proposer ses services mutualistes et en particulier les lunettes avec la présence d’une opticienne chaque vendredi.

Signature de la convention

convention-avec-la-mutualite-004

Syndicat Intercommunal du val fleuri

Le SIVOM

LES MEMBRES SIVOM

Jean-Paul CARTERET (Président)

Bernadette CAVATZ

Alain NICOT

Thierry BAUGEY

Denise COLAS (Vice-Présidente)

Jérôme FAVRET

Marie-Paule MERCIER

Monique JEANTOU

Frédéric BESANCON (Vice-Président)

André SIMONNET

Françoise RIONDEL

Marilyne FURTIN

Florent COLINET

Benoît GRENIER

Christiane HARRAND

Marie-Claire GAXATTE

Michel ALBIN

Christelle GINET

Compétences :

Le Syndicat Intercommunal à VOcations Multiples (SIVOM) du Val Fleuri a été crée en 1996 avec pour objectif essentiel l’action sociale à l’échelle des 9 communes adhérentes (Fleurey-les-Lavoncourt, Lavoncourt, Ray-sur-Saône, Recologne-les-Ray, Renaucourt, Theuley, Tincey-et-Pontrebeau, Villers Vaudey, Volon).

En fait, le SIVOM réalise l’investissement tandis que le Centre Intercommunal d’Action Sociale du Val Fleuri exerce le fonctionnement. (Voir page CIAS)

Fleurissement

Village fleuri 2017 :

village-fleuri-2017

La commune de Lavoncourt reçoit son prix au département. Patrice Deffeuille, adjoint et Valérie Péguesse, conseillère municipale représentaient la commune à la cérémonie organisée par le Conseil Départemental.

http://lavoncourt.fr/photographie-village-bien-fleuri-cet-ete-2014

Label « une fleur » confirmé : 2014

Sensible à l’évolution du fleurissement mais aussi des différents aménagements –espaces verts, massifs en pleine terre- ou encore de l’aménagement global du village, le jury régional des villages fleuris a confirmé le label « une fleur » obtenu par la commune et reconduit pour la troisième année consécutive… Lors de la proclamation du palmarès à l’hôtel de Région, la présidente Marie-Guite Dufay a salué « le travail réalisé, l’œuvre collective au sein des communes, pour embellir… en fleurissant le village, c’est la Région et la France qu’on embellit »
En recevant le diplôme et un chèque de 150 €, le maire, Jean-Paul Carteret et Claudine Salomon, très impliquée dans le fleurissement aux côtés du Conseil Municipal ont souligné l’implication effective des employés communaux et des particuliers « fleurir près de chez soi, c’est embellir le cadre de vie de tous».

label-une-fleur-2014

Label une fleur : 2013

Le jury régional des villes et villages fleuris a renouvelé le label “une fleur” attribué à la commune en 2011 puis en 2012. Il a été sensible en particulier “aux différents massifs implantés en pleine terre (économie d’eau), à la variété des espèces et des couleurs” mais aussi, au regard des différents parterres ou balcons, “à la participation des habitants au projet global de fleurissement”.

Emploi d’avenir à la commune avec notamment en charge le fleurissement,
Coralie Mirousset et Bernadette Cavatz, adjointe au maire, ont reçu diplôme
et félicitations de la Présidente de Région Marie-Guite Dufay et de sa vice-présidente Martine Péquignot.

Commune labellisée une fleur : 2012

Malgré la sécheresse et la limitation des arrosages des espaces fleuris et des bacs, et grâce à la participation des habitants, notre commune a été particulièrement distinguée cette année.
Inscrite au concours départemental des villages fleuris depuis plusieurs années, notre commune a d’abord été citée, puis encouragée et classée régulièrement dans le palmarès des communes de plus de 300 habitants.
Attribuant la première place à Lavoncourt (à égalité avec Ancier), le jury départemental a proposé l’attribution d’une fleur à notre commune que le jury régional a ensuite officialisée.
Cette distinction honore notre commune et l’ensemble de ses habitants car il s’agit d’une œuvre collective, résultat d’un travail étalé sur plusieurs années. Le parc des Roses, lieu de détente, à présent coloré et éclairé, a conclu et parachevé les différentes réalisations. L’ensemble, les parterres floraux ou bacs, entretenus par les employés communaux ou les particuliers volontaires ont forcé la décision des différents jurys. Un grand merci à chacun de ceux qui œuvrent, été comme hiver et pour les fêtes de fin d’année, à l’embellissement du village, cadre de vie de tous.
L’automne ensoleillé, véritable « été indien », a d’ailleurs permis à chacun d’apprécier encore les couleurs et les fleurs « symbole de la douceur de vivre » tout au long de l’année.

Remise des prix au Conseil Régional

remise-des-prix-du-label-regional-villes-et-villages-fleuris-2012 remise-des-prix-du-label-regional-villes-et-villages-fleuris-2011
remise-des-prix-du-label-regional-villes-et-villages-fleuris-2013

Fleurissement : Plantes annuelles et aménagements pluriannuels

plantes-annuelles-et-amenagements-pluriannuels

Composé de Sylvie Vogel, professeur au LEP agricole de Valdoie, Boris Susol responsable des services techniques à Noidans-les-Vesoul et Daniel Ruffi, horticulteur, le jury régional des villes et villages fleuris, accueillis par le maire Jean-paul Carteret, a visité la commune.

Au fil du temps et des années, les différents jurys ont mesuré “non seulement le fleurissement mais les aménagements de la commune”. Différents massifs en pleine terre limitant l’usage de l’eau – cette année celui remplaçant l’abri-bus rue de l’Europe au centre du village et l’autre devant le pôle éducatif tandis que les autres ont été confortés de plantes annuelles “afin de limiter le coût”.

La création d’espace verts et publics a été remarquée : parc des roses, aujourd’hui lieu de convivialité; espace des Valentins, Place de la Maréchal où des bancs ont été implantés… tandis que l’implication des habitants a été appréciée. Depuis l’attribution du label “une fleur” voici quelques années, bien des aménagements ont encore été réalisés… Alors…

Davantage de fleurs en pleine terre

fleurissement-de-la-commune
Au fil des années, le fleurissement de la commune, environnement et cadre de vie de tous, a considérablement évolué. “L’aménagement pluri-annuel a permis d’en limiter le coût” rappelle Claudine Salomon, en charge du fleurissement au conseil municipal dans les deux mandatures précédentes…mais qui s’investit encore aux côtés de Jeannine Relange, élue en mars qui a “pris le relais” et des employés communaux.”Une vraie passion!”.

De fait, les plantations vivaces “durables” sont installées dans les différents massifs aménagés à même le sol et de plus en plus nombreux à différents endroits du village “ce qui nécessite aussi moins d’arrosage et permet d’économiser l’eau”. Chaque année, de nouvelles idées viennent modifier l’ensemble pour varier les plantations, les couleurs, les reliefs et les volumes tout en introduisant de petits arbustes et plantes vivaces qui structurent les massifs et les étoffent dans la durée. Cette année, avec l’aide de l’entreprise Chevalier, les plantations annuelles – nouvelles ou qui ont hiberné à l’abri – ont été réalisées en pleine terre ou dans les bacs et agrémentent l’ensemble. Arrosage et entretien sont assurés par les employés communaux et des particuliers volontaires “près de leur domicile”; des particuliers qui fleurissent aussi leur balcon, leur façade, leur jardin…ou le fleurissement individuel donne tout son sens au collectif et au quotidien de tous.

Le jury suit l’évolution du fleurissement

le-jury-suit-l-evolution-du-fleurissement
Depuis plusieurs années, la commune s’est engagée dans divers aménagements, floraux ou non, pour améliorer le cadre de vie et la sécurité des habitants. Au départ, avec les conseils du CAUE, c’est ainsi que chacun des carrefours a été “repris” : création d’un rond-point à présent fleuri, cheminement piéton jusqu’à l’école, création de chicanes pour ralentir les véhicules…même le monument, autrefois au milieu d’une intersection, a été déplacé pour créer la place du souvenir.

Simultanément des bacs ont progressivement fait leur apparition et des massifs en pleine terre ont été créés à différents endroits du village qui compte plusieurs espaces verts près de la petite fontaine, espace de la Maréchale et des Valentins en direction de la gare, rue du Tire-Sachot… Le parc des roses est devenu un espace convivial et de détente fréquenté chaque jour, les touristes s’y arrêtent, les familles y accompagnent les enfants sur l’aire de jeux récemment aménagée.

Au fil des années, la commune a été citée, encouragée, a reçu une première fleur. Le jury régional suit l’évolution, mesure l’implication des habitants à leurs fenêtres, à leurs balcons, apprécie non seulement les fleurs et les couleurs mais aussi “la diversité, l’entretien, la prise en compte de l’environnement…” Toujours très impliquée Claudine Salomon, responsable du fleurissement dans les précédents mandats, apporte ses conseils et n’hésite pas à aider les employés communaux d’ailleurs très motivés. Cette année, les membres du jury régional, Annie Clochey, Audrey Tartaroli et Boris Susol, conduits à travers le village par le maire Jean-Paul Carteret, ont pris en compte quelques nouveautés : les plants d’osier à quelques endroits, le massif créé au cimetière “engazonné sur une grande partie” et les plus de 80 plants différents. La commune flirte peut-être avec la deuxième fleur… Réponse cet automne à l’hôtel de Région.

http://lavoncourt.fr/photographies-fleurissement-du-village