2019

Mars : Deux chorales pour le concert de printemps

En toile de fond, le magnifique retable entièrement sculpté sur bois, une acoustique « qui va bien » selon les chanteurs, l’église de Lavoncourt sera le cadre ce samedi 16 mars à 20 h 30 du premier concert de l’année au village. A l’occasion du printemps, accueillies par la municipalité, deux chorales dont la renommée n’est plus à faire se sont donné rendez-vous tout simplement pour chanter, « se faire plaisir » et « faire plaisir ». Les chanteurs des deux groupes feront partager leur voix et leur cœur : « Vox Romana » de Maizières et « A portée de Voix » de Vesoul, dirigées respectivement par André Jacquin et Mylène Liebermann, joli clin d’œil à l’école de musique de Vesoul.

Entrée libre à partir de 19 h 30.

Février : Des découvertes du patrimoine en randonnant

Au départ de la récente randonnée organisée avec l’Amicale, Denis Chevalier, le responsable a évoqué le patrimoine de la commune de Fedry d’où sont partis les soixante marcheurs présents : «la station préhistorique découverte en 1880, l’incendie qui avait détruit 25 maisons sur 140 en 1839, l’église du 14°siècle, les 2 calvaires de 1625, le château, les carrières de pierre et la source d’eau minérale.

Le groupe a ensuite pris le chemin de la Saône puis rejoint le chemin de halage et la commune de Vy-les-Rupt dont l’église, reconstruite en 1759, fait partie de la route des retables de Haute Saône. Dans le village également un lavoir, la fontaine du chêne, des étangs, des circuits de randonnées. 
La prochaine randonnée a lieu samedi 16 mars.

Contact : Denis Chevalier 03 84 77 04 79.

Février : « Voice and dance » pour fêter Saint Valentin

La traditionnelle soirée avec spectacle organisée par l’Amicale de Lavoncourt à l’occasion de Saint Valentin a lieu cette année samedi 16 février à l’Egayoir de Francourt. Le spectacle sera donné par « Voice and Dance » de Gray dirigée par Frédéric Comte. Sur scène et sur la piste de danse, chanteurs et danseurs, chanteuses et danseuses donneront le tempo de la soirée pour le plaisir des yeux et … du cœur ! Contact 06 08 95 01 48.

Février : Un premier maillon pour sauver des vies

Les sapeurs-pompiers du Centre de secours de Lavoncourt ont pris part au rendez-vous donné par le SDIS 70 pour les formations « premiers secours » à l’intention des personnes intéressées, une décision prise “après les attentats de novembre 2015 où de nombreux Français ont exprimé le souhait de connaître les gestes utiles pour sauver des vies ».

Une session de deux heures, animée par Lucie Pagani et Nicolas Chapaux, adjoint au chef de centre s’est déroulée au centre de secours. « Même des enfants y ont participé ! c’est encourageant » assure Lucie Pagani, formatrice qui précise le contenu de ces modules : « Alerter les secours, masser, défibriller et traiter les hémorragies. Ces gestes peuvent être pratiqués lors d’accidents de la vie quotidienne ou de situations exceptionnelles.”

Janvier : Visite de la mairie de Paris

Comme les années précédentes, la municipalité a convié habitants, bénévoles et adhérents des associations du village à la remise du label « Villages internet 2019 ». C’est l’occasion de découvrir ou revoir Paris, ses bâtiments, son patrimoine…

Après le Sénat en 2017 et l’Assemblée Nationale en 2018, le groupe a pu cette année visiter l’hôtel de ville et découvrir, outre les différents salons, la salle de réunion du Conseil Municipal. La visite guidée fut des plus passionnantes au fil des endroits, étayée de tableaux rappelant l’histoire : Le temps de « La commune » puis l’époque, avant 1977 où la  ville de Paris était dirigée par un Préfet désigné par le Président de la République avant que ne soit élu le premier maire de la ville.

Après le déjeuner, le bus a traversé Paris et remonté les Champs Elysées jusqu’à la Défense et l’Esplanade de la grande arche, le reflet de temps plus récents.

Janvier : Randonnée : Une section qui marche !

Au top, la section randonnée de l’Amicale frise la centaine d’adhérents, une belle satisfaction pour l’association et son responsable Denis Chevalier qui donne rendez-vous régulièrement au groupe. Les sorties nature allient découverte et connaissance de l’environnement, découverte des villages et de leur patrimoine mais aussi activité sportive et lien social.

Plus de la moitié ont participé à la randonnée de janvier, bravant le froid sur un parcours proche de celui du parcours du tacot mais « sur la route en raison de la chasse ». Départ de Lavoncourt direction Volon puis retour par Renaucourt… « Rentrée en douceur «  pour Denis Chevalier qui, à l’arrivée, a proposé le partage de la galette offerte par l’Amicale à tous les adhérents à l’échelle de chacune des sections.

Janvier : Commune rurale s’il en est, Lavoncourt obtient en 2019 le label “village internet 4 @”…pour la 4ème année consécutive !

   Label reçu des mains du Ministre Julien Denormandie à l’occasion du 20ème anniversaire de l’association et du congrès des “Maires Numériques” qui se tenait sous l’esplanade de la grande arche à la Défense… Merci à Florence Durand Tornare, à Antonin Hofer et toute l’équipe de villes et villages internet pour leur accueil.
La municipalité a convié habitants et bénévoles du village à la cérémonie de remise du label, transport par bus. Ce fut l’occasion de visiter l’hôtel de ville de Paris. Super visite guidée, et bel accueil de la ville de Paris, toute l’histoire de “La commune”, les salons, la salle de réunion du Conseil Municipal…

 

Janvier : Michèle Glauser n’est plus

Au crépuscule d’une vie riche d’attention et d’amour maternel, Michèle Glauser s’est éteinte à la maison de convalescence de Beaujeu dans sa 89ème année.

Née le 22 mars 1930 à Rioz,elle était le cadette d’une fratrie de six enfants dont les parents étaient agriculteurs. Après l’école de couturière, elle a dû rentrer à la ferme pour soutenir ses parents. “Sur un air de musette”, elle a rencontré Charles Glauser devenu son époux le 18 octobre 1952. Comme il travaillait chez “Les Vins Boudot”, le couple s’est installé à Lavoncourt. Sept enfants sont nés de leur union : Daniel, Joëlle, Nanou, Alain, Francine, Jocelyne,Catherine. 20 petits puis 20 arrière-petits-enfants ont agrandi la descendance familiale. Lorsqu’ils sont partis, Michèle a gardé d’autres enfants qu’elle aimait comme les siens.

Pour leur retraite, le couple a construit “sa” maison avec une grande salle à manger “pour les recevoir et les rassembler tous, partager du temps avec eux en famille”.

Son temps, elle l’occupait à son jardin et ses fleurs, à bricoler, tapisser, broder, “leur faire de la confiture”.

Michèle Glauser laisse à ses voisins et ses proches l’image d’une femme modeste et humble, discrète, ô combien appréciée et forçant le respect.

Nos condoléances

Janvier 2019 : Vœux du maire et du Conseil Municipal

 

Vœux du maire et du Conseil Municipal en présence de Ziad Khoury, Préfet de la Haute-Saône et du Colonel Taihardat, directeur du SDIS 70, de Fabienne Richardot, conseillère départementale, des gendarmes de la brigade territoriale, de l’ensemble des forces vives du village : commerçants et artisans, professionnels de santé, représentants de services publics, bénévoles et responsables des associations. Les habitants du village venus nombreux de même que l’ensemble des sapeurs-pompiers du Centre de Secours. 
L’occasion pour Cyrille Bonnaventure, son commandant, de présenter le bilan 2018 de l’activité du centre aux habitants. Son adjoint Nicolas Chapaux a été décoré par le Préfet.
Selon la tradition, le maire a fait le bilan de l’année écoulée et exposé les investissements et réalisations de la commune en 2018 ainsi que déroulé la vie du village “au fil des mois” saluant au passage le rôle important des associations et des bénévoles au service de l’animation et du lien social …

Puis il a annoncé les projets pour 2019 et notamment l’arrivée de la télémédecine et l’installation de la fibre ainsi que des travaux de voirie sur un lotissement.
A l’issue, un habitant du village, Henri Pillot, ancien boucher, a offert à la commune la maquette de la mairie, faite de ses mains à l’aide de carton.