2020

Janvier : C’est reparti pour les randonneurs de l’Amicale

Près d’une soixantaine de marcheurs ont participé à la première randonnée de l’année, départ et arrivée à Lavoncourt en empruntant partiellement le sentier balisé du tacot…toujours sous la conduite du responsable Denis Chevalier. Une dizaine de kilomètres à travers champs, forêts et route pour terminer entre Renaucourt et Lavoncourt pour le retour.

Mais cette première sortie de l’année est toujours « c’est devenu une tradition » la partage de la galette offert par l’Amicale à chacune des sections. C’est donc à la salle polyvalente de la mairie que le groupe « pas fatigué et même pas repu » a poursuivi le moment convivial faisant de quelques-uns leurs reines et leurs rois du jour.

La prochaine randonnée aura lieu le samedi 15 février sur le secteur de Fleurey-les-Lavoncourt. Départ à 13h45 devant le pôle éducatif de Lavoncourt ou rendez-vous à 14h00 devant la fontaine de Fleurey au pied de l’église.

Contact Denis Chevalier 03 84 77 04 79 ou 06 52 87 05 11.

Janvier : Le tri des déchets expliqué aux habitants

A l’initiative de la municipalité, les habitants du village étaient conviés à une réunion d’information relative au tri des déchets. Roland Fassenet, Vice-président en charge des ordures ménagères, et Annie Morançais de la communauté de communes des 4 rivières ont expliqué la facturation des ordures ménagères avant que deux ambassadeurs du tri pour le SYTEVOM ne présentent l’usine d’incinération de Noidans-le-Ferroux, le fonctionnement de la collectivité, le maillage territorial des déchetteries.

Mais le moment attendu du public était surtout « que met-on dans le bac jaune ? et que met-on dans le bac vert ? ». Diaporama à l’appui, les ambassadeurs, avec beaucoup de pédagogie, un peu d’humour aussi, ont passé en revue les déchets quotidiens : des bouteilles aux films en passant par les flacons et bidons, les sacs et les sachets, les barquettes et les pots … puis les emballages en plastique, métal, papier-carton ou en verre. Une belle leçon de vie où le respect des autres est primordial … testée en conclusion par un quizz des connaissances.

 

Janvier : Des mercis et des vœux au Val Fleuri

Dernier rendez-vous du mandat pour la traditionnelle cérémonie de vœux, comme chaque année à la résidence autonomie, « auprès des résidents » et forcément un moment particulier pour Jean-Paul Carteret, président du CIAS du Val Fleuri, en présence des élus représentant les communes adhérentes, du personnel et des partenaires de l’établissement mais aussi de la Maison des Services Au Public.

En souhaitant « bonne année » à chacun, il a tenu à remercier « le personnel pour son écoute et son dévouement auprès des résidents, les élus pour leur engagement et leur aide, les partenaires dont la complémentarité fait de la Maison des Services un symbole ici de proximité tant pour les services publics et au public que pour les services de santé ».

Un hommage et des remerciements à chacun pour « tout cet ensemble construit au fil des années, des résidences individuelles pour les aînés à l’accueil collectif au foyer-logement à la périphérie du pôle devenu Maison France Services le 1er janvier 2020 qui sont bien utiles à tout le bassin de vie ».

Janvier : Sorties de secours…un jour sur deux !

Une partie des sapeurs-pompiers étant appelée en intervention, Cyrille Bonnaventure, commandant le Centre de Secours de Lavoncourt, en a cependant exposé le bilan 2019 des activités à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux du maire et du Conseil Municipal, en présence du Commandant Morel, représentant le SDIS.

Il a d’abord rappelé aux habitants du village que « le périmètre d’intervention concerne 22 villages pour 2600 habitants alors que le centre de secours compte 17 sapeurs-pompiers ».

Le bilan révèle des sorties environ un jour sur deux durant l’année 2019 « 184 sorties dont une trentaine sur la commune de Lavoncourt ».

L’activité principale est le secours à personnes, 81% des interventions, soit 149 départs en ambulance (24 sur Lavoncourt).

Viennent ensuite les secours incendie, 12% de l’activité, 22 interventions et les opérations diverses comme les « épuisements de locaux et nids de guêpes… ».

Une activité soutenue tout au long de l’année qui force le respect.

Janvier : Ensemble pour les vœux du maire et du Conseil Municipal

« Dernier rendez-vous de ce mandat pour l’échange des vœux, ce moment revêt forcément un caractère particulier… » Pour Jean-Paul Carteret, maire de la commune depuis 1995, à défaut de pouvoir évoquer l’avenir, c’est effectivement un moment « ou l’on peut regarder dans le rétroviseur et partager le souvenir des différentes réalisations depuis un quart de siècle ».

Il a d’abord tenu à remercier « les conseillers municipaux qui, durant ces mandats, ont donné de leur temps et se sont engagés au service de la commune » puis enchainer avec la rétrospective, photos à l’appui, des différentes réalisations, mandat par mandat depuis cette date, tout en rappelant que pour lui « mais ce n’est une surprise pour personne, la commune est bien l’échelon pertinent des collectivités et les raisons en sont multiples : proximité des services, publics et au public, de santé … qualité de vie et lien social. Et cela ne manque pas dans notre commune !».

« Nous avons besoin des commerces …mais ils ont besoin de nous ! »

« Mais que serait ces infrastructures sans une vie économique, sociale, environnementale ? » enchaine-t-il et d’encourager les synergies entre les forces vives du village, les élus, les commerçants (tous présents), les artisans, les professionnels de santé, les associations « leviers de l’intégration des nouveaux habitants et du lien social » et souvent partenaires de la commune pour « les moments culturels dont la ruralité a tant besoin !».

Un souhait et des vœux pour conclure en invitant les habitants à « abuser au maximum des services dont ils disposent sur place ». Tous ensemble ont prolongé la soirée autour de la galette et du verre de l’amitié.