Accueil

Bienvenue sur notre site internet

mr-carteretBienvenue sur le site de la commune de Lavoncourt, site propulsé par « Campagnol.fr », un service initié par l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF) pour ses communes adhérentes.

 Site AMRF : http://www.amrf.fr/

Site AMRF 70 : http://mairesruraux70.fr/

A travers les différentes pages, vous découvrirez la vie d’un village Haut-Saônois de 340 habitants, au cœur d’un bassin de vie rurale, son patrimoine, sa vie économique forte de services de santé, de ses commerces et artisans, de ses services publics et au public, sa vie associative intense et le maillage territorial qu’elle génère…

Bonne lecture…

Jean-Paul Carteret

Maire de la commune

photo-ruralitic 

Les permanences de la semaine 33

  •  Mairie : Lundi 9 h à 12 h, mercredi de 9 h à 12 h, jeudi de 13 h 30 à 17 h et vendredi de 9 h à 12 h
  • Droit des femmes et des familles : Mardi de 10 h à 12 h (Tel : 03 84 76 32 38)
  • Mission Locale : Vendredi de 14 h à 15 h (tel : 03 84 64 88 38)
  • ELIAD : Jeudi de 14 h 30 à 16 h 30 (Tel : 03 84 64 52 41)
  • Les opticiens mutualistes : Vendredi de 13 h 30 à 17 h 30 (Tel : 03 84 65 62 35)
  • Bibliothèque : Samedi de 10 h à 11 h

Les permanences de la semaine 32

  •  Mairie : Lundi 9 h à 12 h, mercredi de 9 h à 12 h, jeudi de 13 h 30 à 17 h et vendredi de 9 h à 12 h
  • Assistante sociale : Mardi de 9 h à 10 h (Tel : 03 84 95 73 40)
  • Droit des femmes et des familles : Mardi de 10 h à 12 h (Tel : 03 84 76 32 38)
  • ELIAD : Jeudi de 14 h 30 à 16 h 30 (Tel : 03 84 64 52 41)
  • Bibliothèque : Samedi de 10 h à 11 h

 

Village fourni en services et désormais en vétérinaires

article

article août 2019

Le commerce de proximité privilégié…

Partenaire des Maires Ruraux de France, le groupe Casino concrétise à Lavoncourt, commune rurale s’il en est, la proximité du commerce. Un bonheur pour Vanessa et Anthony Caney qui viennent d’être embauchés à la Supérette du village.

« Un choix de travailler ensemble et d’être proches des gens au quotidien » avouent-ils en cœur au moment de succéder à Christine et Vincent Ingelaere qui ont fait valoir leur droit à la retraite (ER du 31/07). En plus, proches de leur domicile à Mont-Saint-Léger où Anthony est conseiller municipal tandis qu’il est sapeur-pompier au Centre de Secours de Lavoncourt, gage encore de proximité.

Le commerce, « même pas une reconversion » pour Vanessa qui travaillait déjà dans la grande distribution à Dampierre-sur-Salon. La nouvelle gérante du Petit Casino cultive ainsi le « rester local » qu’elle affectionne. Pour Anthony, « c’est un peu différent » mais cela ressemble quant à la clientèle qu’il accueillait dans ses serres à Theuley depuis 4 ans, autant dire que « le circuit court », il connaît !

Tous les deux se lancent ainsi dans le commerce de proximité, les circuits courts avec les produits régionaux au cœur du magasin qu’ils ont décidé d’ouvrir chaque jour de la semaine de 8 h à 19 h 30, dimanche de 9 h à 12 h 30. Dépôt de pain l’après-midi et livraison à domicile sur commande. Contact 07 70 69 55 75. Un magasin où la vraie proximité trouve tout son sens !

Tous nos vœux de réussite.

Gilbert Jachez s’en est allé…

Discret s’il en est comme il le fut durant sa vie, Gilbert Jachez s’est éteint à l’hôpital de Vesoul entouré de ses enfants. Rideau baissé sur une vie bien remplie souvent au service et à l’écoute des autres. Vaincu par la maladie, Gilbert ne s’est pas remis du décès de son épouse Françoise en 2014 « un vrai cataclysme » pour lui !

Né de parents ouvriers le 8 janvier 1937 à Renaucourt, Gilbert était le cadet d’une fratrie de 6 enfants. Ecole primaire à Renaucourt puis collège Edmond Bour à Gray ; il a ensuite suivi des études de comptabilité au lycée à Fontaine-les-Dijon. A 20 ans, Gilbert est appelé sous les drapeaux. Armée de l’air à Nancy puis Longvic et l’Algérie, secteur de Tizi Ouzou…il est enfin libéré le 1er juin 1959 et intègre l’entreprise Estienney jusqu’en 1970, année où il reprend un cabinet d’assurance à Gray.

Le 11 juillet 1964, il épouse Françoise Ferrand de Lavoncourt où le couple s’installe et construit sa maison. De leur union sont nés 4 enfants : Marie-Pierre, Dominique, Emmanuelle, Fabien. Seul, il reportait toute son affection sur ses 9 petits-enfants et 4 arrière-petits-enfants.

La fibre associative au cœur, Gilbert jachez s’est considérablement engagé aux services des autres. Il accompagne la jeunesse du secteur, le club de foot et le théâtre dont il fut président, de même il fut président fondateur durant 36 ans du Centre de Soins de Dampierre/Salon et Vellexon. Au service des habitants et de la commune de Lavoncourt, élu et réélu, Gilbert a accompli 3 mandats au Conseil Municipal dont un en qualité d’adjoint de 95 à 2001. Dans un domaine comme dans l’autre, nombreux sont ceux qui ont bénéficié de son engagement jusqu’au bout, de son aide et de ses conseils.

Nul doute que c’est une figure locale qui disparaît.

Toutes nos condoléances.

La retraite pour Christine et Vincent Ingelaere

Recrutés en juillet 2003, Christine et Vincent Ingelaere ont débuté leur carrière comme gérants pour le réseau Casino dans leur département d’origine, le Nord … « Dans un petit magasin de campagne qui hélas a dû fermer 13 années plus tard », se rappellent-ils.

Un magasin en ville à Dijon leur a été proposé. « ça n’a pas duré longtemps ! ». Davantage attirés par la campagne et le commerce de proximité, le magasin de Lavoncourt se libérant, c’est tout naturellement qu’ils ont demandé leur mutation en avril 2017. « Ici, nous avons retrouvé le mode de vie qui nous convient, les gens y sont sympas… ».  Depuis, la supérette est ouverte chaque jour, dimanche et jours fériés « sauf le lundi », des produits locaux en circuit court, labellisés au Comité Régional de Produits Régionaux y sont en vente « ce qu’apprécient nos clients et aussi les vacanciers ou passants ». Aux côtés de la municipalité, le couple a contribué aussi au lancement et à la vitalité du marché hebdomadaire, prenant une large part à l’accueil régulier des exposants.

Un métier prenant donc qui n’a pas empêché Christine de s’engager au sein du Conseil Municipal où elle est adjointe au maire et déléguée au CIAS du Val Fleuri notamment. Là elle a en charge « le quotidien » du foyer-logement. « Un engagement citoyen possible grâce à la compréhension et la complicité de Vincent ».

Lavoncourt est « un bout de leur vie » qui leur a permis de découvrir et d’aimer la commune et la Haute-Saône où ils débutent leur retraite.

Village fleuri mais pas que !

Le jury régional des villages fleuris a visité le village en vue d’attribuer ou non une troisième fleur à la commune, proposition faite par le jury départemental à l’issue de sa visite en 2021. « Un sacré palier » pour le maire, Jean-Paul Carteret, « tant l’exigence et la rigueur » sont de mises. Au-delà des fleurs et aménagements ou massifs en pleine terre, la vie du village, environnementale bien sûr mais aussi économique, la vie associative et le lien social sont importants aux yeux du jury. Le souci de la sécurité et des aménagements, la présence de services et les services à la personne, la communication sont autant d’arguments de même que la transition écologique – ici les bâtiments publics sont chauffés par géothermie – ou la transition numérique (la commune a le label 4@).

Un dossier complet des aménagements et de la vie du village a été remis au jury qui a pu visiter le village et découvert l’application Jooks, véritable audio-guide commentant les 20 panneaux qui jalonnent le circuit et réalisé par le club photo de l’Amicale ou l’évidence des synergies locales ! Un circuit pédestre et un autre en voitures pour visiter les principaux points et aménagements  mais aussi la rénovation de l’ensemble du patrimoine. Durée de la visite 1 h 30.

Henri Pillot n’est plus

Une figure du village s’en est allée ! Fatigués, son épouse dont il s’occupait en 2021 et lui, avaient dû rejoindre l’EHPAD de Dampierre-sur-Salon. Suite à une chute, Henri Pillot fut hospitalisé à Besançon où il est décédé.

Né le 20 juillet 1932 à Marnay, Henri Pillot était le benjamin d’une fratrie de trois enfants. Après l’école, il a suivi un apprentissage en boucherie à Besançon. Puis ce fut le service militaire et ensuite le « rappel pour l’Algérie ». Ce qui lui valut plusieurs décorations et la reconnaissance de la nation. Il faisait des anciens d’AFN dont il était porte-drapeau.

Entre temps, le 31 octobre 1958, il a épousé Bernadette Chapuis. Le couple a repris la boucherie Jehlen de Lavoncourt en juin 1958. C’est ainsi toute une vie consacrée à ce « métier qu’il aimait ». Au magasin mais aussi en tournée dans les villages alentours où la clientèle l’attendait fidèlement. Un métier prenant qui ne l’a pas empêché de s’engager au service de ses concitoyens, deux mandats au Conseil Municipal et plusieurs années président du Syndicat d’Initiative.

De leur union sont nés 3 enfants : Jean-Claude, Marine et Jean-Michel. 6 petits-enfants et 8 arrière-petits-enfants ont agrandi la descendance familiale.

Sa retraite fut elle aussi bien occupée, Henri Pillot a continué de faire partager sa passion de la boucherie en accueillant des enfants dans son laboratoire durant les activités périscolaires. Habile de ses mains, il a réalisé plusieurs maquettes dont celle de la mairie et de la caserne des sapeurs-pompiers sans oublier quelques livres ou anecdotes de ses mémoires. Et le veilles de quitter sa maison, il était occupé chaque jour à refermer l’église le soir.

Nos sincères condoléances.

 

Et la fête fut belle !

C’était une première, commune et associations du village (footballeurs, pompiers, Amicale, ACCA) ont organisé ensemble la fête du 14 juillet à laquelle ont pris part globalement plus de 200 personnes. « C’est justement le nombre de visiteurs aux expositions partage du savoir, photos et peintures de l’Amicale », encourageant pour Joëlle Libersa qui a enregistré 4 nouvelles demandes d’adhésions pour la rentrée. C’est aussi le nombre de personnes sous le chapiteau « et autour » pour assister aux concerts donnés par « La Clé des chants de l’Amicale » avant le repas et le vin d’honneur offert par la municipalité et « Barzingault » après le repas. Les quatre musiciens, aussi chansonnier pour « le maître » d’entre eux, ont donné voix et gaieté à cette soirée en attendant le feu d’artifice.

Auparavant, dans l’après-midi, le club de foot a organisé un tournoi pour les jeunes tandis que le partenariat avec Orange a permis à ces jeunes de mesurer les risques du numérique grâce à un escape game des plus ludiques. Pendant ce temps, l’amicale ouvrait les portes sur ses activités : musculation, scrabble, tir à l’arc, randonnée, marche nordique… Puis les sapeurs-pompiers ont montré au public « la désincarcération » en découpant une voiture et sauvant une victime désignée.

Quant aux chasseurs représentés par leur président, Yoann Glauser, ils ont offert à tous la terrine de chevreuil sur le plateau-repas.

C’était la fête de tous et pour tous !

Remarquable exposition Photos et peintures

Organisée entre commune et associations du village, la fête nationale a débuté par les expositions simultanées des sections Partage du Savoir (à l’ancien presbytère), photos et peinture de l’Amicale dont le vernissage s’est déroulé en présence du Préfet et des Conseillers Départementaux. Une belle synergie saluée par les premiers visiteurs en admiration notamment devant les peintures (Section peinture) identiques aux photos, notamment animalières, des adhérents de la section photos « qui ont servi de modèle ». Un projet initié par les responsables des deux sections, Joëlle Libersa et Pascal Chambellant. « Le résultat est sublime » à visiter à la salle de bibliothèque de l’Espace France Services ! Quelle bonne idée !

La fête et les visites se sont poursuivies mercredi après-midi à l’occasion de la fête patronale.

UN CONCERT QUI RESTERA DANS LES MEMOIRES

Dans le cadre de la 4ème édition du festival international de musique nouvelle en Franche-Comté, shahab Paranj, Directeur artistique du festival, a proposé au public de Lavoncourt et des  communes voisines un concert de musique traditionnelle et contemporaine persane.

De nombreux mélomanes se sont donc retrouvés dimanche soir à l’église Saint – Valentin. Ils ont pu découvrir, d’une part, des improvisations de musique traditionnelle interprétée sur des instruments originaux par de véritables virtuoses et, d’autre part, des œuvres de trois compositeurs contemporains. Deux d’entre eux, Reza Vali et Christophe Rezaei, qui résident, l’un aux Etats -Unis et l’autre à  Téhéran, n’avaient pas hésité à  faire le voyage pour assister au concert.

La magnifique musique  de ces compositeurs, chargée d’émotion et souvent exigeante sur le plan technique a été interprétée  de façon magistrale par un quatuor à cordes composé de jeunes musiciens de très  haut – niveau venus de divers pays. Sur certains morceaux, ils ont accompagné  une soprano dont la voix exceptionnelle a  bien été mise en valeur par l’excellente acoustique de l’église.

Le choix des œuvres pouvait sembler risqué car les oreilles sont peu habituées à  cette musique rarement diffusée en France. Mais le pari a été gagnant : le concert s’est terminé en apothéose par une standing ovation totalement méritée !

La soirée s’est conclue autour du pot de l’amitié offert par la municipalité au cours duquel chacun a pu féliciter les artistes et échanger avec eux.

Commune et associations ensemble pour la fête nationale

L’idée a fait son chemin… partager tous ensemble le jour de la fête nationale les activités de chacun ! Une réunion rassemblant des élus et les acteurs bénévoles responsables des associations (Amicale des pompiers, amicale, footballeurs, ACCA) a permis d’établir un programme qui finalement s’étalera du samedi 9 juillet au jeudi 14 juillet.

Le 9 juillet à partir de 15 h débuteront les expositions simultanées des sections « Partage du savoir » (au presbytère), photos et peintures (Bibliothèque Espace France Services. Visites possibles ensuite dimanche 10 de 10 h à 13 h et mercredi 13 de 15 h à 18 h.

Mercredi 13 juillet à 14 h, escape game ouvert aux jeunes de 10 à 13 ans qui apprendront les risques du numérique. A 15 h tournoi de foot pour les jeunes, initiation scrabble (sous chapiteau), découverte tir à l’arc. A 16 h départs simultanés de la randonnée et de la marche nordique, découverte musculation (local rue de la petite fontaine).

A 18 h 30, démonstration de désincarcération par les sapeurs-pompiers. 19 h 30 concert donné par la chorale « La clé des chants » de l’Amicale. Puis repas et concert avec Barzingault. Et dans la nuit feu d’artifice.

Jeudi 14 juillet … Portes ouvertes à la caserne des pompiers. Découverte du matériel, jeux pour enfants. Café et brioches offerts.

Une belle fête de l’Ecole pour clôturer l’année

Parents d’élèves nombreux, élus ont pris part au rendez-vous donné par les enseignants et l’association des parents d’élèves du pôle éducatif de Lavoncourt. Rassemblés dans la cour de « récréation », le soleil était aussi de la fête, les écoliers des quatre classes ont mis tout leur cœur pour donner un spectacle et chanter, légitimement fiers, devant leurs parents et grands-parents pour beaucoup d’entre eux. Un spectacle « haut en couleurs », de la rigueur, reflet du travail accompli durant le temps scolaire.

Au programme ensuite, un plateau pour le déjeuner puis des jeux de kermesse « classiques » pour une fin d’année, mais ô combien partagée par tous dans l’allégresse. Et de souhaiter bonnes vacances à tous non sans rappeler l’accueil de loisirs organisé par le syndicat scolaire et qui débute vendredi 8 juillet.

Le temps du tacot entre Gray et Jussey (ra)conté

Le temps s’est arrêté ce week-end à l’église St Valentin ! Le temps d’entendre 2 conférenciers invités par « l’Association des Amis de nos Vieux Villages » et son Président Didier Laurent. Il faisait chaud dehors, frais dedans au moment d’accueillir un public certes conquis mais pas en grand nombre hélas. C’est dommage car les intervenants connaissaient parfaitement leur sujet tout aussi étonnant et passionnant l’un que l’autre.

Après l’accueil adapté au patrimoine et à l’histoire chère aux membres de l’association, le maire Jean-Paul Carteret a évoqué le retable « inscrit au patrimoine » l’église et ses richesses patrimoniales, Jean-Michel Pothiat tout d’abord a évoqué cet homme, Nicolas Boudot, un des cent gardes de Napoléon inhumé au cimetière de Lavoncourt. Un exposé qui a permis de dévoiler les tenues diverses, photos à l’appui, des soldats de Napoléon.

Avec talent et pédagogie également, avec passion aussi, Michel Mauclair a refait l’histoire du tacot entre Gray et Jussey, rappelé les différentes gares sur l’itinéraire dont il a présenté chacune des photos tout en rappelant que le train roulait à 20 km/h, qu’il fallait 3 h 30 pour rallier Jussey à Gray…

Chacun a su faire partager sa passion. Didier Laurent a déjà donné rendez-vous pour la prochaine conférence mi-août à Vellexon.

Interview du Dr Jarlaud

Patrick Jarlaud a repris le cabinet médical de Lavoncourt en décembre 1981, d’abord en location, rue de l’Europe puis dans un local communal rue de la Motte et depuis une vingtaine d’années, dans le cabinet qu’il a créé rue de l’Europe en face la pharmacie. Son regret : Il n’a pas de successeur pour son cabinet !

Docteur, vous fermez votre cabinet. Que ressentez-vous ?

Au moment d’arrêter mon activité professionnelle, je ressens la satisfaction du devoir accompli et d’avoir pratiquer ce métier gratifiant et riche au niveau des contacts humains. J’ai finalement apprécié la campagne et les gens de la ” terre”, moi qui était un citadin pure souche

Que retiendrez-vous de votre vie professionnelle ?

J’ai fait la médecine que je souhaitais, variée au niveau des disciplines pratiquées, au rythme qui me convenait, dans un climat de confiance réciproque avec la patientèle.

Un regret ?

Oui, ne pas avoir trouvé de successeur ! Mon cabinet reste cependant disponible si un ou deux médecins veulent s’installer ensemble. Ici, la patientèle est sympa, sa fidélité le mérite et les incitations à l’installation sont à la mesure…

« L’équipe de soins primaires du Val Fleuri » se structure en association

Restées vaines jusqu’alors, les recherches d’un médecin pour succéder au Docteur Jarlaud qui a fait valoir ses droits à la retraite génèrent forcément l’inquiétude tant pour les patients que pour les élus et les autres professionnels de santé qui redoutent « comme ailleurs » la fin de la proximité médicale. Pour le maire, Jean-Paul Carteret, mobilisé lui-même pour chercher des solutions, « c’est aussi la vie de la commune et du secteur qui est en question » tant la complémentarité avec les autres services et commerces est évidente. Ceci, d’autant plus que le CIAS du Val Fleuri  dont il est président gère le foyer-logement « qui ne peut pas se passer d’un médecin référent» et que la patientèle du Dr Jarlaud à Lavoncourt est importante.

Par anticipation d’ailleurs, contact avait été pris avec le docteur Vincent Lidoine, médecin à Dampierre-sur-Salon, qui a accepté cette responsabilité à compter du 1er juillet « un soulagement pour la résidence autonomie » !

L’idée d’un cabinet secondaire a ensuite fait son chemin en relation avec les autres professionnels santé du village.

 Création d’une association.

Avec le soutien de l’Agence Régionale de santé, aux côtés du Centre Intercommunal d’Action Sociale du Val Fleuri créé en1996, médecin, pharmacien, infirmières, kinésithérapeutes, ostéopathe donnent ensemble suite au contrat de soins validé par l’ARS en 2018 et créent une association « Equipe de soins primaires du Val Fleuri » au service des habitants du secteur, association dont le CIAS, personne morale, fera partie.

Président : Vincent Lidoine, médecin – Vice-présidents : Christophe Ruty (kiné) et Jean-Paul Carteret (Président du CIAS) – Secrétaire : Bénédicte Welker (Préparatrice en pharmacie) – Trésorière : Maryline Delain (Infirmière).

A partir du 1er septembre, 3 demi-journées par semaine, Vincent Lidoine ouvrira son cabinet secondaire dans le local libéré par la Mutualité Française et mis à sa dispositions par le Syndicat du Val Fleuri à l’Espace France Services, rue du Val Fleuri… tout près du foyer-logement !

Un héliciculteur sur le marché hebdomadaire

Au village le vendredi matin, c’est jour de marché ! Aux côtés de Stéphane le boucher, Loïc le poissonnier, Sylvaine la productrice de miel, Amandine et ses fromages de chèvres, Michel l’horticulteur présents chaque vendredi…les visiteurs retrouveront le premier vendredi du mois « l’Affûtruck Rémouleur » et à partir de juin « les coquilles de Mr Gaster ».

Héliciculteurs à Thiéffrans, le producteur et son épouse proposent des escargots, né en France, élevés et transformés par leurs soins : bocaux, escargotine, terrine…

 Un prestataire nouveau sur le marché : Affuteur-rémouleur.

Vendredi 4 mars, le premier marché du mois verra le retour du boucher Stéphane Robert après deux semaines de congés. Les visiteurs verront également un nouveau service sur place aux côtés également de la productrice de miel et du poissonnier : « L’Affûtruck Rémouleur »… C’est le nom de l’entreprise itinérante fondée par David De Macedo, diplômé de l’Ecole du Gers.

Sur place, le rémouleur affutera couteaux de toute sorte, ciseaux du quotidien et de couture, sécateurs divers et lame de tondeuse à gazon, appareils de podologie et manucure ou encore ciseaux de menuiserie et sculpture.
Pour les autres lames et outils, des devis seront possibles.

Cartes d’identité et passeport : Un net plus à l’Espace France Services !

L’Espace France Services de Lavoncourt tient son originalité au fait que le bâtiment abrite à la fois des services publics et au public, mais aussi des services de santé (cabinet des kinésithérapeutes et opticiens) et encore le bureau de poste occupé par un facteur guichetier, « le tout juste à côté de résidences séniors et de la résidence autonomie, une aubaine pour les occupants » se réjouit le maire et président du CIAS du Val Fleuri, Jean-Paul Carteret.

Grâce au numérique, des services sont « revenus » ici tels la MSA, la CPAM, Pôle Emploi, le CDAD et droit des femmes et des Familles…puis sont venus le renouvellement des passeports et des cartes grises. « Un vrai guichet unique et une palette de services complémentaires « de proximité » pour tous les habitants de tout un bassin de vie.

A l’accueil, deux agents permanents, Aurélie Crevoisier et Bénédicte Welker guident et conseillent, accompagnent et orientent les habitants dans leurs démarches.

 Cartes d’identité et passeports

 Et lundi, le Préfet, Michel Vilbois, a lancé le dispositif de renouvellement des cartes d’identité et des passeports…un vrai plus pour la France Services ! Laquelle devient le seizième point de Haute-Saône « toujours au plus près des habitants ». Déjà d’ailleurs, les rendez-vous affluent tant les délais sur d’autres sites sont inévitablement longs.

Et bientôt s’ajouteront les permanences du Conseiller financier de La Poste, un autre service attendu des clients de La Poste !

Démarches carte grise

Depuis 2017, les démarches pour les cartes grises s’effectuent seulement sur le site officiel du gouvernement : https://immatriculation.ants.gouv.fr/

Des sites internet agissent frauduleusement en se faisant passer pour le site officiel du gouvernement et ainsi faire payer les démarches pour l’obtention de la carte grise, normalement gratuites. Informez-vous sur le vrai prix de la carte grise et les différentes fraudes avec le guide pratique.

Si vous avez éprouvé des difficultés dans vos démarches, vous pouvez vous tourner vers l’Espace France Services 12 rue du Tire Sachot à Lavoncourt (03.84.76.58.44).

Catherine Gazoni est la nouvelle buraliste et pas que…

De juin 1960 à décembre 1994, sa maman, Bernadette Gazoni tenait le bureau de tabac de Lavoncourt. Clin d’œil à l’histoire familiale et retour aux sources pour Catherine qui a repris le magasin « Tour d’horizonS » au centre du village…

En mai 2018, Nadine et Denis Longeron ont rouvert le bureau de tabac et journaux, fermé depuis quelques temps. Ils l’ont diversifié,  agrémenté et donné l’élan à un commerce de proximité polyvalent baptisé « Tour d’horizonS » mis en vente au début de cette année 2021… de quoi donner envie à Catherine Gazoni de « se lancer dans l’aventure » !

Après une trentaine d’années dans l’industrie comme chargée d’affaires chez Cita Production 21 puis inspecteur pour la société Véritas à Dijon, la native de Lavoncourt qui, avec son compagnon Bernard, réside depuis peu aux côtés de sa maman tourne une page professionnelle et se lance, à 55 ans, dans le commerce « au village ». « Le travail devenait incertain d’une part et nous serons près de maman d’autre part » assure-t-elle « même si le travail est tellement prenant que j’aurai peu de temps…mais nous sommes sur place ! »

Commerce polyvalent et de proximité

Catherine retrouve son village d’enfance et « des têtes connues » comme elle se plaît à le dire. Après des formations obligatoires puis aidée et conseillée par Nadine et Denis Longeron durant une période, elle a « pris ses marques » et, souriante, accueille chaque jour les clients. « C’est sûr, ce n’est plus comme du temps de maman qui descendait de l’étage chaque fois que la sonnette appelait…ici, nous sommes sur place et les ventes ont bien changé également ! ». Mais c’est varié et intéressant. Dans le magasin, tabac et cigarettes, journaux divers, jeux avec la FDJ, cave à bières, épicerie et cosmétique font son quotidien et … son plaisir ! Sans oublier les paiements en ligne désormais : taxes d’habitation ou foncière, crèches, amendes…. Bien pratique pour les habitants du secteur.

La quantité de travail ? C’est vrai « entre les commandes, les courses et la présence au magasin…y’a du boulot ! ». Bientôt, son compagnon Bernard sera son salarié et contribuera à la réussite qu’elle mérite.

Amélie Devenat ouvre un cabinet d’APA et Bien-être

Voilà qui complétera les services offerts sur la commune : Activité Physique Adaptée et Bien-être ! Diplômée à l’UFR des Sports de Besançon et praticienne, Amélie Devenat  se lance et ouvre son cabinet au 6 rue de l’Europe, juste à côté du salon de coiffure à Lavoncourt.

Pourquoi l’Activité Physique Adaptée encadrée ? Dans les domaines du sport, de la santé et du bien-être, l’APA intervient dans un objectif de réadaptation fonctionnelle, de rééducation, de développement, de prévention, d’insertion sociale et de remise en forme. L’exercice physique adapté est destiné aux personnes (enfants, adultes, seniors) souffrants d’une pathologie chronique, aigue, de longue durée, d’un épisode traumatique ou d’un handicap, mais également aux personnes qui souhaitent une remise en forme. L’APA et sa pratique régulière apporte de nombreux bienfaits sur la santé comme le renforcement musculaire, la diminution des récidives de cancers, le ralentissement de la perte osseuse, l’amélioration de l’équilibre, l’amélioration de la tolérance à l’effort …. La partie bien-être, quant à elle, propose des massages de confort ayant pour but d’évacuer les tensions chez petits et grands afin de diminuer le stress quotidien, améliorer les réponses immunitaires, détendre les muscles et rétablir une bonne circulation des flux corporels.

Les séances peuvent être individuelles, en duo, à plusieurs « et toujours dans le respect des règles sanitaires » sr des créneaux définis « afin de travailler sur des objectifs de santé et appréhender au mieux son quotidien ». Mais cela peut être aussi des massages aux pierres chaudes et froides, modelage californien, drainage lymphatique, massage femme enceinte, massage bien-être, massage ou relaxologie enfant et massage bébé.

L’APA est ouverte « aux Seniors, jeunes ou futures mamans, diabétique, personnes en situation de surpoids, avec une maladie cardiovasculaire ou respiratoire, un cancer, une lombalgie, des rhumatismes, des problèmes orthopédiques ou musculaires, une blessure sportive, des troubles du sommeil…

Le cabinet est ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h et le samedi de 8h30 à 12h. Contact : Amélie Devenat 0675841524 ou par mail apa.bienetre@gmail.com

 

Un nouveau service de proximité à Tour d’Horizons

Un sujet bien d’actualité avec la nécessité de kilomètres à parcourir et qui coûtent cher lorsque l’on a besoin d’argent… Faute de distributeur automatique de banques, les habitants du secteur ont désormais deux possibilités de se procurer « du liquide » : le bureau de Poste ouvert chaque matin et le magasin « Tour d’horizons » ouvert chaque jour et qui dispose à présent d’un « point vert » proposé par le Crédit Agricole.

Le magasin qui a ouvert en juin diversifie encore un peu plus ses offres de services : tabac et presse, jeux avec la FDJ, bières artisanales, bijoux, cartes…et tout une gamme de produits nécessaires au quotidien.

Que trouve-t-on au pôle de services ?

http://lavoncourt.fr/une-permanence-est-assuree-25-h-par-semaine-lire-la-suite

Les Opticiens Mutualistes partenaires d’Optique Solidaire

« Les lunettes solidaires…c’est assurément un nouveau plus pour le pôle de services du Val Fleuri et les habitants du secteur » se réjouit Jean-Paul Carteret, Président du CIAS, partenaire de la Mutualité Française et des Opticiens Mutualistes.
Lire la suite

Les droits des femmes et des familles en visio-service

Si le Centre d’Informations sur les Droits des Femmes et des Familles assure au plan régional plus de 40 permanences physiques délocalisées, il ne peut être présent sur tous les territoires.

un certain nombre de zones blanches : lire la suite

VOUS AVEZ 16 ANS ?

Faites-vous recenser pour la journée défense et citoyenneté : Nécessaire pour toute inscription aux examens et concours soumis à l’autorité publique (CAP, BAC, permis de conduire, …)

participer-a-la-journee-defense-et-citoyennete-jdc

Sites Internet permettant de se raccorder au recensement en ligne ou de finaliser la procédure :

http://telechargement.modernisation.gouv.fr/EspaceDocumentaireMSP/particuliers/demarches-en-ligne/rco/index.html
http://adullact.net/projects/pecoto

Un dépôt gaz à la supérette Casino

un-depot-gaz-a-la-superette-casino
Les plus anciens se rappellent qu’ils allaient chercher leur bouteille de gaz «chez Caulard », puis d’autres ensuite au garage Bouveret « qui a pris la suite du dépôt gaz » voilà une quarantaine d’années.

A présent, c’est à la supérette Casino que les clients peuvent se ravitailler en gaz – toutes marques : Primagaz, antargaz, butagaz… Les gérants, Christine et Vincent Ingelaere, développent ainsi l’offre de services de proximité et de commerces dans leur magasin. Rappelons que la supérette est ouverte chaque jour du mardi au samedi de 7 h 30 à 19 h, dimanche et jours fériés de   8 h 30 à 12 h 30.

Contact : 06 71 28 66 90.

Remise du label « village internet »

2016

2017

Smart village 

http://lavoncourt.fr/a-loccasion-de-la-11eme-edition-de-ruralitic-dans-le-cantal

Le Retable de l’Eglise de Lavoncourt

Pour en savoir plus cliquer sur ce lien

Moment historique pour la commune :

http://lavoncourt.fr/pierre-moscovici-ministre-de-leconomie-et-des-finances-a-inaugure-la-nouvelle-mairie-photos-et-articles

Le Ministre Patrick Kanner, est venu visiter le pôle de services

http://lavoncourt.fr/photographies-et-articles-visite-du-ministre-de-la-ville-de-la-jeunesse-et-des-sports-patrick-kanner-le-25-10-14