Accueil

Bienvenue sur notre site internet

lentree-du-village

mr-carteretBienvenue sur le site de la commune de Lavoncourt, site propulsé par « Campagnol.fr », un service initié par l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF) pour ses communes adhérentes.

 Site AMRF : http://www.amrf.fr/

Site AMRF 70 : http://mairesruraux70.fr/

A travers les différentes pages, vous découvrirez la vie d’un village Haut-Saônois de 340 habitants, au cœur d’un bassin de vie rurale, son patrimoine, sa vie économique forte de services de santé, de ses commerces et artisans, de ses services publics et au public, sa vie associative intense et le maillage territorial qu’elle génère…

Bonne lecture…

Jean-Paul Carteret

Maire de la commune

photo-ruralitic

Les permanences de la semaine 20

  • Mairie : lundi, mardi de 13 h 30 à 17 h 30, mercredi de 9 h à 12 h 30 et jeudi de 13 h 30 à 16 h 30
  • Droit des femmes et des familles : Mardi de 10 h à 12 h. (Tel : 03 84 76 32 38)
  • Mission Locale : Mardi de 15 h 30 à 16 h 30
  • Bibliothèque : Samedi de 10 h 30 à 11 h 30 
  • ELIAD : Jeudi de 14 h 30 à 16 h 30
  • Les opticiens mutualistes : Vendredi de 13 h 30 à 17 h 30

 

Tour d’horizonS” …ouvert !

C’est le nom du nouveau magasin qui a ouvert ce week-end à Lavoncourt : tabac-presse, jeux, bière artisanales des régions, carterie, bijoux et objets artisanaux… Un vrai lieu de rencontre conviviale créé et imaginé par Denis Longeron et Nadine Gouin auxquels nous souhaitons pleine réussite. Il complète bien les autres magasins, services publics et de santé pour tout un territoire rural.
La proximité est essentielle pour tous les habitants du secteur.
Partenaire des Maires Ruraux de France, la Française des Jeux était représentée par François Grenier, directeur régional pour le Nord-Est de la France “Une proximité à laquelle tient la FDJ” a-t-il assuré.

Les randonneurs de l’Amicale entre ville et campagne

Une trentaine de marcheurs de l’Amicale étaient à Lyon ce week-end. Au programme, la découverte d’une partie de la ville, la place Bellecour et la statue de Louis XIV, le musée des Confluences, la rue piétonne et shopping, l’hôtel de ville et la fontaine place de la Comédie, la place des Jacobins, l’Opéra et le Musées des Beaux-Arts… puis le soir un bouchon typique Lyonnais.

Randonnée le lendemain avec un parcours pédestre  commenté par un membre du groupe, Bruno Moulet, à travers la vieille ville, découverte de la Cathédrale St Jean-Baptiste, des traboules, montée au-dessus de Fourvière d’où la vue sur Lyon est exceptionnelle et visite de la basilique Notre-Dame puis du camp gallo-romain.

Sur le retour, le groupe s’est arrêté à Perouges, l’un des plus beaux villages de France où se déroulait une foire aux plantes puis a bouclé son périple dans un autre village de l’Ain, connu pour être celui du plus beau marché sous les halles Chatillon-sur-Chalaronnes.

Un week-end amical bien vécu par tous en « attendant déjà la prochaine sortie ».

 

Les randonneurs de l’Amicale sur le site des résistants

 

Le groupe à fait le tour du magnifique étang communal

 

 

 

Le groupe de marcheurs autour du monument

 

 

 

Près d’une cinquantaine de marcheurs de l’Amicale ont pris part à la randonnée mensuelle, cette fois à Confracourt « un haut lieu de la résistance et du maquis » avec une forêt magnifique qui a inspiré les métiers du bois. Une douzaine de kilomètres à travers champs et forêt riches de découvertes, d’histoire et de patrimoine.

Tout en cheminant, les marcheurs ont rencontré sur leur parcours des stèles de soldats ou de résistants, le monument érigé à la mémoire des FFI « morts pour la France » mais aussi des silhouettes fabriquées par des jeunes de chantiers internationaux : radelier, schlitteur, scieur de long, charbonnier…

S’agissant de la résistance « bien installée dans cette forêt », le responsable, Denis Chevalier, a rappelé l’histoire du bataillon Ukrainien « 820 hommes enrôlés dans l’armée allemande, ayant  combattu en Russie avant d’être envoyés en France. Ils se sont débarrassés des 200 soldats allemands qui les encadraient et se sont rendus aux alliés cachés dans le bois de Confracourt pour échapper aux recherches de la 2ème panzerdivision. En 1944, ceux qui restaient ont participé à la libération de Confracourt puis ont été intégrés à la légion étrangère pour poursuivre le combat ». Un récit qui rappela des souvenirs à une marcheuse (notre encadré) et au maire de Confracourt, Maurice Pioche, lequel a accueilli, voilà une vingtaine d’années quelques survivants et l’ambassadeur d’Ukraine dans sa commune.

Outre la forêt, sur leur parcours, les marcheurs ont apprécié la richesse environnementale de la forêt et de l’étang communal, l’église et la fontaine circulaire tandis que quelques-uns en ont profité pour cueillir du muguet.

Prochaine sortie ce samedi 5 mai à Lyon pour une randonnée à travers la vieille ville. Contact : 03 84 77 04 79 ou 06 08 95 01 48.

Encadré : Dominique Simon de Vy-les-Rupt, randonneuse à l’Amicale

  • On vous a parlé de ces soldats Ukrainiens ?

Oui les habitants de Confracourt et des communes environnantes se mobilisaient pour aider les maquisards et les résistants.

  • Qui vous en a parlé ?

Mon grand-père. Il était agriculteur  et produisait du lait qu’il leur portait sur son chariot à bandage. Il savait qu’il prenait des risques mais il pensait que c’était un devoir.

  • D’autres ?

Oui, une dame du village me racontait que des habitants allaient chercher des chirurgiens, un dentiste à Vesoul. Ils opéraient, amputaient parfois les blessés, dans les maisons locales ou carrément en forêt. A vif bien sûr ! A vélo, elle leur portait elle-même les pansements cachés dans une miche de pain.

 

 

Des conseils près de chez soi pour créer son affaire

A mi-chemin entre Jussey et Gray, le bus de la création d’entreprise « Ensemble pour agir et entreprendre » (BGE), s’est arrêté à Lavoncourt « à la rencontre des créateurs potentiels de leur propre affaire ».

« Créaffaire s’adresse à tous ceux qui veulent créer leur entreprise, peu importe le niveau d’avancement de leur projet » expliquent Lydie Tisserand, responsable de l’antenne BGE en Haute-Saône et son assistante Cecillia Sponem, à bord du bus itinérant. Les conseils sont gratuits dans le bureau aménagé à l’intérieur pour être des plus accueillants. Toutes deux précisent que « l’accompagnement est personnalisé. Il s’agit d’accompagner les créateurs ou repreneurs, de les aider à affiner leurs idées, à structurer leur projet, à le financer et le développer ».

Plusieurs candidats se sont succédés durant l’après-midi dans le bureau à leur disposition « près de chez eux », satisfaits de leur rencontre avec la conseillère.

Réparations à l’église

La tempête de janvier a généré des dégâts à l’église St Valentin. Durant une cérémonie d’obsèques d’ailleurs, des vents violents ont provoqué l’affaissement d’une partie d’un vitrail et, plus haut, le décrochement de plusieurs tuiles au clocher.

La reprise du vitrail est en cours, attribuée à Amélie Jost, restauratrice à Bonnevent.

La réparation du clocher a été confiée à Franck Carrey, entreprise de couverture zinguerie à Lavoncourt. Elle a nécessité la venue d’une nacelle sur place, impressionnante par son envergure et sa portée « haut et loin » … de quoi travailler en toute sécurité !

 Stéphanie Miquel, nouvelle opticienne

stephanie-miquel-a-g-succede-a-ninon-hamama
Légende photo : Stéphanie Miquel (à g) succède à Ninon Hamama.

Suite au départ de Ninon Hamama vers un autre centre, Stéphanie Miquel assure désormais les permanences « Optique » au pôle gérontologique de lavoncourt. Dans le cadre de la convention entre le CIAS du Val Fleuri et les Opticiens Mutualistes, Stéphanie Miquel, opticienne diplômée de Morez (39) sera présente le vendredi des semaines paires de 13 h 30 à 17 h 30.

Mère de deux enfants, la nouvelle opticienne dispose de vingt années d’expérience dont dix à la Mutualité. Elle proposera à Lavoncourt les mêmes services qu’au centre de Gray où elle est attachée : vente de lunettes, service après vente, réglage et ajustage, examens de vue et peut même intervenir à domicile. Un vrai symbole de service de proximité proposé par les Opticiens mutualistes pour tous et en particulier pour les personnes qui ont du mal à se déplacer !

Que trouve-t-on au pôle de services ?

http://lavoncourt.fr/une-permanence-est-assuree-25-h-par-semaine-lire-la-suite

Un boucher pour compléter l’offre de proximité

Lire la suite

Les Opticiens Mutualistes partenaires d’Optique Solidaire

« Les lunettes solidaires…c’est assurément un nouveau plus pour le pôle de services du Val Fleuri et les habitants du secteur » se réjouit Jean-Paul Carteret, Président du CIAS, partenaire de la Mutualité Française et des Opticiens Mutualistes.
Lire la suite

Les droits des femmes et des familles en visio-service

Si le Centre d’Informations sur les Droits des Femmes et des Familles assure au plan régional plus de 40 permanences physiques délocalisées, il ne peut être présent sur tous les territoires.

un certain nombre de zones blanches : lire la suite

VOUS AVEZ 16 ANS ?

Faites-vous recenser pour la journée défense et citoyenneté : Nécessaire pour toute inscription aux examens et concours soumis à l’autorité publique (CAP, BAC, permis de conduire, …)

participer-a-la-journee-defense-et-citoyennete-jdc

Sites Internet permettant de se raccorder au recensement en ligne ou de finaliser la procédure :

http://telechargement.modernisation.gouv.fr/EspaceDocumentaireMSP/particuliers/demarches-en-ligne/rco/index.html
http://adullact.net/projects/pecoto

Un dépôt pressing à la Maison de Services

un nouveau service de proximité pour les habitants du secteur

Dépôt possible des déchets verts

Avec la mise en place d’une benne « déchets verts » décidée par le SYEVOM, la plate-forme déchets de Lavoncourt offre cette fois un service de proximité supplémentaire pour l’ensemble des habitants des villages alentours. Roland Fassenet, vice-président de la Communauté de Communes des 4 Rivières, en charge des Ordures Ménagères, rappelle que la plate-forme est ouverte chaque samedi de 9 h à 12 h « à charge pour le gardien de répartir à présent les déchets : tout venant, ferraille, meubles, déchets verts ».

Un dépôt gaz à la supérette Casino

un-depot-gaz-a-la-superette-casino
Les plus anciens se rappellent qu’ils allaient chercher leur bouteille de gaz «chez Caulard », puis d’autres ensuite au garage Bouveret « qui a pris la suite du dépôt gaz » voilà une quarantaine d’années.

A présent, c’est à la supérette Casino que les clients peuvent se ravitailler en gaz – toutes marques : Primagaz, antargaz, butagaz… Les gérants, Christine et Vincent Ingelaere, développent ainsi l’offre de services de proximité et de commerces dans leur magasin. Rappelons que la supérette est ouverte chaque jour du mardi au samedi de 7 h 30 à 19 h, dimanche et jours fériés de   8 h 30 à 12 h 30.

Contact : 06 71 28 66 90.

Un nouveau commerce hebdomadaire

un-nouveau-commerce-hebdomadaire
En plus des commerces locaux – boulangerie pâtisserie et supérette Casino – chaque vendredi matin, les clients retrouvent leur boucher « Stéphane Robert». A titre expérimental, à partir de ce vendredi 18 août matin, juste à côté du magasin « Petit Casino », ils découvriront un espace vêtements « chez Christiane » et auront le choix de vêtements enfants et dames.

Un plus pour le commerce de proximité…

Remise du label « village internet »

2016

2017

Lavoncourt, toujours à la pointe (Est Républicain 8 février 2015) :

Smart village 

http://lavoncourt.fr/a-loccasion-de-la-11eme-edition-de-ruralitic-dans-le-cantal

Le Retable de l’Eglise de Lavoncourt

Pour en savoir plus cliquer sur ce lien

Moment historique pour la commune :

http://lavoncourt.fr/pierre-moscovici-ministre-de-leconomie-et-des-finances-a-inaugure-la-nouvelle-mairie-photos-et-articles

Le Ministre Patrick Kanner, est venu visiter le pôle de services

http://lavoncourt.fr/photographies-et-articles-visite-du-ministre-de-la-ville-de-la-jeunesse-et-des-sports-patrick-kanner-le-25-10-14