Optique solidaire suite

ninon-hamama
« Les lunettes solidaires…c’est assurément un nouveau plus pour le pôle de services du Val Fleuri et les habitants du secteur » se réjouit Jean-Paul Carteret, Président du CIAS, partenaire de la Mutualité Française et des Opticiens Mutualistes.

Labellisé « Relais de Services Publics » depuis sa construction au regard des multiples services proposés – services publics et au public mais également de santé – le pôle initié et construit par le Syndicat du Val Fleuri, rue du Tire Sachot a réservé un espace dédié aux opticiens mutualistes. Chaque vendredi, Ninon Hamama, opticienne, assure une permanence « symbole d’un vrai service de proximité à présent renforcé par l’accès à un équipement optique » en milieu rural. Dès la rentrée, elle pourra mettre en œuvre auprès de sa clientèle « le partenariat voulu par la Mutualité Française de Haute-Saône » avec Optique Solidaire «une association qui vise à améliorer la prise en charge optique des populations défavorisées en France. Son action est concentrée sur les personnes âgées de 60 ans et plus, bénéficiant de l’Aide à l’acquisition d’une Complémentaire Santé de l’Etat (ACS), et résidant en France métropolitaine ».

« Grâce à un Pass Lunettes reçu par sa complémentaire santé, le bénéficiaire peut avoir un accès facilité à une consultation ophtalmologique sans dépassement d’honoraires et une prise de rendez-vous sous 3 mois maximum » précise Florian Nurdin, opticien directeur à la Mutualité de Gray. « Il bénéficiera ainsi d’un équipement optique de qualité, de fabrication française, avec un reste à charge nul ou le plus faible possible, composé de verres progressifs Essilor et d’une monture à choisir parmi 11 modèles ».

Les centres Optiques Mutualistes de Gray et Vesoul participent également à ce projet afin de compléter ce dispositif. « Une action qui s’inscrit pleinement dans les valeurs mutualistes ».

Permanence chaque vendredi au RSP de 13 h 30 à 18 h 30. Contact pour rendez-vous 03 84 78 67 55.

2016

label-village-internet-1
40% des habitants du village ont choisi internet pour être recensés cette année… » constate le maire, Jean-Paul Carteret qui apprécie « en particulier pour les territoires ruraux, l’installation de la fibre et le déploiement du numérique initiés par le Conseil Départemental »
C’est le sens de l’histoire « une véritable révolution » assure-t-il en imaginant que bientôt « tout le monde sera dans l’ère du temps numérique ».

Et de se rappeler « le début du cheminement en 1971 » avec le lancement du plan Informatique pour tous qui devait permettre d’initier les 11 millions d’élèves du pays à l’outil informatique. Aujourd’hui au pôle éducatif toutes les classes sont dotées du tableau interactif et d’ordinateurs pour les élèves depuis la dotation « Ecole Numérique Rurale » tandis que beaucoup d’enfants disposent chez eux d’une tablette. Un peu plus tard et depuis une trentaine d’années à présent, l’Amicale propose d’initier chaque année les personnes qui le souhaitent à l’usage de l’outil informatique.

La commune a créé son site internet, abrité par « campagnol.fr » le site des maires ruraux de France tandis qu’au niveau administratif les pièces administratives et comptables sont désormais numérisées. Par l’intermédiaire du site, les particuliers peuvent régler leurs factures d’assainissement ou autres impôts par internet depuis chez eux.

Une borne visio-services a été installée au Pôle de services par le CIAS du Val Fleuri rapprochant ainsi les citoyens de services institutionnels comme Pôle Emploi, la CAF, la MSA, la CPAM ou le CIDFF.

En 2015, la gestion du cimetière a également été numérisée tandis que des QRcodes ont été posés sur les tombes de soldats ainsi que sur le monument aux morts.

A l’occasion de la journée nationale des « territoires, villes et villages internet » qui se déroulait cette année à Montrouge, tous ces éléments ont été pris en compte par le jury qui a attribué à la commune le label « village internet @@@@ », distinction remise par Jean-Vincent Placé, secrétaire d’Etat en charge de la Réforme de l’Etat.label-village-internet-2 label-village-internet-3

2017

label-village-internet
La journée nationale des Territoires, Villes et Villages Internet avait lieu cette année dans la Métropole Européenne de Lille,dans le bâtiment « Plaine Images » à Tourcoing.

A cette occasion, en présence du Secrétaire d’Etat Jean-Vincent Placé, Lavoncourt a reçu le label 2017 « Village Internet @@@@ ». Bravo à l’association dirigée par Florence Durand Tornare

Merci d’encourager les communes rurales à témoigner que le numérique est aussi dans les campagnes et que l’égalité des territoires est à ce prix.
label-village-internet label-village-internet label-village-internet label-village-internetlabel-village-internet

Etat civil 2015

2015

Naissance

Doryan Billery

Mariage

Julie et Denis Chauvin

Décès

André Emonin
Gérard Vigneron
Robert Lamblot

 

Etat civil 2013

2013

Naissances

Léa Jeudy
Luca Deshayes

Baptêmes

Mia Gaudio

Mariages

Amélie et Kevin Soitoux
Stéphanie et David Meunier

Décès

Simone Lebobe

« Petit Casino », commerce de proximité apprécié…

un-magasin-rajeuni-rouge-et-accueillant
Un magasin « rajeuni », rouge et accueillant.

« S’ils sont attachés à leur commune et à leur mairie, à la nécessité de gérer eux-mêmes leur avenir, les habitants des territoires ruraux tiennent aussi aux services de proximité, services de santé, commerces, artisans… » répète inlassablement Jean-Paul Carteret, Président de l’Association des Maires Ruraux de Haute-Saône et vice-président de l’Association nationale, actuellement très mobilisée face à certaines dispositions de la loi NOTRe. Alors, il salue et apprécie la convention de partenariat entre l’Association des Maires Ruraux et le groupe Casino qui s’engage ainsi à rendre pérenne « voire à développer son réseau de commerces de proximité ».

C’est le cas à Lavoncourt où Steven Turner, directeur commercial du groupe Casino et ses collaborateurs ont fait procéder à la rénovation de la supérette Casino, façade et intérieur « en attendant de refaire aussi le logement… ». Voilà qui ne peut que rassurer les habitants de la commune et du secteur quant à l’avenir de ce magasin de proximité « où l’on trouve tout ce dont on a besoin au quotidien…surtout les légumes et les fruits frais de façon régulière !». Et en plus, les gérants sont sympas !

Hommage à Denise et Luc Troncin

Autrefois « Les Docks puis Cédis et Casino, à présent petit Casino », le magasin, vecteur du lien social est aujourd’hui rénové et coloré. Il a fière allure au centre du village. La réouverture, en présence de l’ensemble des commerçants et artisans du village a permis de découvrir l’intérieur réorganisé, sur fond rouge et accueillant. Ce fut l’occasion pour Steven Turner de saluer le professionnalisme du couple Troncin à la tête du magasin depuis 30 ans « Luc étant sans doute le dernier gérant Casino de toute la Franche-Comté a effectuer des tournées dans les villages alentours. Votre dévouement au sein de l’entreprise est aujourd’hui reconnu… » Au nom du groupe, il a remis à chacun la médaille du travail pour 30 années de service. En écho, le maire, Jean-Paul Carteret, a souligné aussi l’engagement du couple dans la vie associative locale et notamment, Luc président du club de football pendant plus de 10 ans, Denise secrétaire du club de pétanque depuis sa création « ici, tous les deux sont des piliers de la vie locale ».

la-medaille-pour-30-annees-a-bien-gerer-le-magasin-casino
La médaille pour 30 années à « bien gérer » le magasin Casino

Un certain nombre de zones blanches… lire la suite

les-droits-des-femmes-et-des-familles-en-visio-service
Si le Centre d’Informations sur les Droits des Femmes et des Familles assure au plan régional plus de 40 permanences physiques délocalisées, il ne peut être présent sur tous les territoires. subsistent et de nombreuses femmes et familles ne peuvent accéder à ses services. Une raison suffisante pour que le CIDFF, soucieux d’être présent au cœur des territoires, de se rallier au dispositif de bornes visio-services initié par le Conseil Régional depuis quelques années. Le projet sera porté en Haute-Saône par la directrice Sylvie Seigneur qui mettra ainsi à disposition du public une juriste pour répondre aux préoccupations des familles.

La connexion à la borne visio-services au Relais de Services Publics, rue du Tire-Sachot à Lavoncourt, sera effective dans le courant du troisième trimestre 2015 ou les personnes concernées pourront se renseigner.

Chargée de la coordination des CIDFF en Franche-Comté, Mme OBERSON explique les missions confiées à ces comités :

« Les CIDFF de Franche-Comté sont des associations (loi 1901) qui appartiennent à un vaste réseau associatif national, implanté sur 111 départements en France et coordonné au plan national par le CNIDFF. Notre mission est de favoriser ce que nous appelons « l’accès aux droits » des femmes et des familles et de promouvoir par différents biais la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. Nos objectifs visent ainsi à réduire les inégalités qui subsistent et dont sont victimes les femmes sur différents plans de leur existence (rémunération, temps partiel subis, pensions de retraite, violences conjugales, accès aux responsabilités professionnelles et politiques …).

Quels types d’informations juridiques intéressent les familles ?

« Pour une grande part, les préoccupations juridiques relèvent du droit de la famille (46% des demandes sur plus de 6 000 entretiens conduits par les juristes des CIDFF en 2014 au plan régional). »

Des préoccupations sur les conséquences des divorces et des ruptures conjugales pour les couples non mariés : est-il possible de rester dans le logement familial pendant la procédure de divorce, puis-je quitter le domicile ? Comment les dettes vont être partagées ?

Les conséquences de la rupture du couple à l’égard des enfants : Pourrai-je bénéficier d’une pension alimentaire ? Qui sera détenteur de l’autorité parentale ? Dans quelles conditions les droits de visite et d’hébergement seront-elles fixées ? Après le divorce, nous ne sommes pas d’accord concernant le choix de l’établissement scolaire de notre enfant. Quels sont mes recours ?

Les juristes répondent-ils à d’autres questions des familles ?

« Oui, bien sûr, sur les droits et procédures (Comment accéder à la justice par exemple ?), mais aussi sur les droits patrimoniaux de la famille ou encore sur le droit pénal (par exemple en cas de violences conjugales)…

Contact : CIDFF de la Haute-Saône, 20 rue Didon à VESOUL – 03 84 76 32 38 – cidff70-secretariat@laposte.net

photographies et articles : visite du Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, le 25/10/14

patrick-kanner-le-25-10-14-9
Le Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, est venu visiter le pôle de services initié à Lavoncourt par le SIVOM du Val Fleuri (Communes de Fleurey-les-Lavoncourt, Lavoncourt, Ray-sur-Saône, Recologne-les-Ray, Renaucourt, Theuley, Tincey, Villers-Vaudey, Volon). Le maire, Jean-Paul Carteret, et les élus locaux l’ont remercié pour cet honneur fait ainsi à Lavoncourt et à tout le secteur. Il tenait à saluer et valoriser la mutualisation « assumée » des services regroupés au sein d’un même bâtiment : borne visio-services (connectée à Pôle Emploi, la CAF, la MSA, la CPAM), cabinet de kinésithérapeutes, d’opticienne, bureau de poste…en plus des permanences d’ELIAD, de la mission locale et de l’assistante sociale).

Au cours de sa visite, mettant en évidence les complémentarités « Ville-Campagne », le ministre a rencontré les professionnels du site, les élus locaux, les bénévoles des associations et échanger avec eux.

Le moment, riche d’émotion, fut très convivial et marquera l’histoire du village et du secteur.

patrick-kanner-le-25-10-14-1 patrick-kanner-le-25-10-14-2 patrick-kanner-le-25-10-14-3 patrick-kanner-le-25-10-14-4 patrick-kanner-le-25-10-14-6 patrick-kanner-le-25-10-14-5 patrick-kanner-le-25-10-14-7 patrick-kanner-le-25-10-14-8

Articles :

article article